Tout est plus beau avec une histoire…

La période des cyclamens approche de nouveau.
Avec des cyclamens de tous types, tailles, couleurs et variétés, l’offre est multiple.
Ils varient non seulement par la forme de leur fleur, mais aussi par le dessin de la feuille.
Feuille lisse, argentée, fleur frangée, double, quelle palette…

De par mon travail chez un sélectionneur de cyclamens, entre autres, tous mes capteurs sont en alerte lorsque je vois des cyclamens, dans une jardinerie ou chez un fleuriste.
À la maison, mon tendre et cher ainsi que mes enfants deviennent complètement dingues, parce qu’à chaque fois, je dois examiner « quelques instants ». (« Ah, non, ça recommence !!! »)

Nous voilà donc dans le vif du sujet.
En effet, qu’est-ce que je regarde ?
Et comment j’observe ?

Nourrie avec les informations « exactes », je fais attention à la fermeté de la feuille, j’examine si la plante présente un beau port rond, est bien garnie et vigoureuse et si les fleurs ont de belles tiges florales robustes.
Et bien sûr, si la plante comporte de nombreuses feuilles, car chaque feuille de cyclamen donne une fleur…

Voilà donc comment j’observe les cyclamens, tel est mon cadre.
Mais j’observe d’autres plantes certainement de la même façon que d’autres personnes regardent les cyclamens.
En effet, la différence n’est perceptible que si on vous l’a racontée ou montrée.
C’est donc bizarre et cela dit quelque chose sur la perception sur place…

Aujourd’hui, j’ai vu sur Facebook un collage sympa réalisé par une fleuriste.
Dans ce collage, des chrysanthèmes boules étaient joliment arrangés, ainsi que divers paniers et pots avec des cyclamens, à savoir quatre photos exactement.
Mais lorsque j’ai vu les photos, j’ai su avec certitude qu’en tout cas une ou deux de ces plantes ne venaient pas « de chez nous ».
Comment ? Eh bien, parce que les fleurs avaient une tout autre allure.
Mais le fleuriste voit-il cela, ou le sait-il ? Et le consommateur ?
Et pourquoi choisit-il alors justement telle plante ou telle forme de fleur ?
Et quelle est l’importance de ceci ?

Cela reste passionnant et intrigant. Attirer l’attention mutuelle sur les détails importants pour toutes les parties est un processus permanent. Parler de la tenue et de la richesse de floraison, inspirer avec des photos d’ambiance et des vidéos.
Mais surtout raconter l’histoire, ce qui se cache derrière, comme pour le cyclamen Petticoat avec sa fleur pendante, qui fait penser à une jupe virevoltante…
Mais on ne voit cette belle jupe que si l’on place le cyclamen plus haut, afin de pouvoir le voir par le dessous. Ce n’est qu’ainsi que l’on peut admirer le magnifique dessin de la fleur. Cette variété est vraiment différente.

Le fleuriste choisit ce qui lui plaît, mais avec les bonnes informations de fond. De ce fait, la plante sera peut-être présentée différemment dans la boutique ou la jardinerie, pas de façon « standard », mais selon une présentation qui lui correspond exactement.
Afin que chacun puisse choisir son propre style…

En effet, c’est ce que nous souhaitons tous, non ? Retrouver notre propre sentiment et notre propre expérience dans nos choix, pour notre satisfaction.

Tout est plus beau avec une histoire…

Carin Parie

Carin

 

 

 

 

 

Share Button

Classés dans :,